optique

Auteur : André - 11/11/2011

Au cours de mes études de physique j’ai constaté que le spectre lumineux que je percevais était décalé vers l’ultra-violet. Ma camarade de binôme de T.P. d’optique voyait très bien les raies rouges proches de l’infra-rouge là où je ne voyais que du noir. Par contre je percevais des raies dans le proche ultra-violet là où elle ne voyait plus rien !

Je pense que cela devrait avoir un rapport avec mon daltonisme. Serait-il possible qu’un dichromisme léger ne soit en réalité qu’un trichromisme décalé ? Car je distingue très bien certaines couleurs qui posent problèmes aux visions "normales". Par exemple la craie bleue sur un tableau vert. Par contre la craie rouge sur un tableau noir me gênait beaucoup lors des cours de géométrie.

Je voudrais revenir aussi sur la vision des feux tricolores. Normalement je ne suis pas gêné : le vert est en haut et en plus il tire vers le bleu, le rouge est en bas. Mais il en est tout autrement la nuit, surtout s’il pleut, dans une rue aux multiples enseignes lumineuses. Le repérage des feux tricolores nécessite alors une très grande vigilance et une conduite très prudente. Malgré tout les choses se sont bien améliorées depuis que les feux sont éclairés par des LEDs.

Autre problème, les cartes avec des repères de couleur. Il est très souvent impossible de faire le lien entre la couleur dans la légende et la couleur sur la carte. Il devrait pourtant être possible de mettre au point une palette de couleurs qui soit compatible avec tous les types de vision.


Sommaire de la rubrique Témoignages

  • Fier d’être daltonien
  • Daltonien et art
  • Les rouges sont éteints et les verts chantent
  • Des enseignants sensibilisés
  • Colère positive d’un daltonien
  • Bizarre, bizarre
  • Métier de policier
  • Daltonisme en gendarmerie
  • Officier de police C4
  • Distinctions
  • Artiste peintre amateur
  • Femme et daltonienne
  • le daltonien est malin
  • deutéranope léger
  • marin pompier
  • optique
  • bureau d’étude