Métier de policier

Auteur : Claude - 09/01/2010

Je voudrais apporter mon témoignage sur un métier qui m’a été interdit à cause de mon daltonisme : policier.

À cette seule réserve que lorsque j’ai passé le concours, j’ai été inapte physique à cause de mon daltonisme. Je m’explique. Je savais déjà que j’étais daltonien et lors de la visite obligatoire, le médecin l’a donc détecté et m’a envoyé dans un centre de l’armée pour avoir un degré de daltonisme. Ainsi, j’ai passé le test de la lanterne de Beyne, des tests de classement (quand c’était en ligne, ça allait encore, mais une fois mélangé, pfuit, fini ! Pire, pour les teintes en blanc, aucune différence, même en ligne...) et j’ai été détecté d’après le test du SYGICOP à C4, donc le degré le plus haut. Il est éliminatoire, le médecin m’a dit que C3 aurait été bon...

Je les comprends car effectivement, et pour exagérer, si une voiture bleue passe et qu’on dit qu’elle était verte...


Sommaire de la rubrique Témoignages

  • Fier d’être daltonien
  • Daltonien et art
  • Les rouges sont éteints et les verts chantent
  • Des enseignants sensibilisés
  • Colère positive d’un daltonien
  • Bizarre, bizarre
  • Métier de policier
  • Daltonisme en gendarmerie
  • Officier de police C4
  • Distinctions
  • Artiste peintre amateur
  • Femme et daltonienne
  • le daltonien est malin
  • deutéranope léger
  • marin pompier
  • optique
  • bureau d’étude